Compte courant rémunéré

Autorisé depuis 2005 mais peu répandu pour l’instant dans les banques françaises, le compte courant rémunéré fonctionne comme un compte courant ordinaire, en y rajoutant tout simplement des intérêts. Bien sûr, la rémunération est faible et il ne rapportera pas forcément beaucoup car son solde peut également être négatif, ce qui donnera lieu à un prélèvement d’agios.

Toutefois, il n’y a pas d’échéance à respecter, ce qui signifie que l’argent reste disponible à tout moment. On y associe n’importe quel moyen de paiement : carte de crédit, chéquier, prélèvement.

Des mesures restrictives peuvent également être mises en place (la rémunération ne se faisant pas toujours dès le premier euro, solde moyen mensuel afin de toucher des intérêts, etc…), ce qui attaque parfois sérieusement l’avantage proposé par ce type de compte.

Finalement, sous peu que des intérêts soient perçus, ils peuvent être partiellement anéantis par des frais de gestion très souvent exigés pour ce genre de compte.